Vous voulez garder votre niveau de vie actuel après l’arrêt d’activité ? Anticipez votre retraite dès l’âge de 40 ans. Mais comment ? Quelles sont les meilleures solutions pour mettre de côté une somme suffisante pour préparer sa retraite ? Voici quelques options possibles…

Bon à savoir !

Pour préparer votre retraite, vous avez d’autres choix : le Perco (plan d’épargne pour la retraite collectif), le Pere (plan d’épargne retraite entreprise) pour les salariés, ou le Prefon pour les fonctionnaires. Si vous avez des connaissances en marché financier, n’hésitez pas à faire un placement dans les opérations boursières car le rendement annuel net peut être très attractif. En outre, certaines sociétés proposent également un PEE ou un plan d’épargne d’entreprise. Vous pouvez l’alimenter par diverses manières…

Enfin, pour booster votre revenu, faites appel à un conseiller en gestion de patrimoine, à titre d’exemple :althos-patrimoine.com/. Le conseiller saura vous conseiller sur le meilleur placement à réaliser pour faire fructifier votre patrimoine.

Investir dans des patrimoines durables !

Pourquoi ne pas penser à acquérir un logement qui sera votre résidence principale ? C’est un bon moyen pour réduire les charges en matière de location. Ainsi, votre pouvoir d’achat va augmenter. Il existe également d’autres solutions : l’investissement locatif. Il s’agit d’acquérir un immobilier destiné à un usage locatif :

  • une location meublée : vous pouvez louer un local déjà équipé de mobiliers. C’est une solution très rentable tant sur plan fonctionnel que fiscal
  • une location non meublée : c’est un bâtiment qui est mis en location tel qu’il est, sans meubles
  • et la location en nue-propriété : le bien immobilier est grevé d’un usufruit temporaire. Cela signifie que l’usufruitier reçoit les bénéfices pendant la durée du démembrement et supporte toutes les charges. À la fin du contrat, le bien vous appartient !

Remarque : Après que vous aurez payé toutes vos dettes, les loyers complèteront votre pension de retraite. Quoi qu’il en soit, privilégiez l’ancien, car c’est moins cher.

Diversifier le patrimoine

Effectivement, il est essentiel de diversifier son patrimoine tant qu’on a les moyens en essayant de trouver des revenus complémentaires pour booster son épargne. Il existe plusieurs alternatives :

  • l’assurance vie : les épargnes peuvent être retirées à tout moment sous certaines conditions. C’est d’ailleurs un placement à long terme qui peut générer des sommes importantes
  • le perp : la déduction fiscale peut être intéressante sur les revenus imposables. Le principe est simple. Le titulaire verse une somme sur un contrat détenu par un assureur selon ses possibilités. Ces dernières seront par la suite versées sur des supports pour devenir à la fin une rente au moment de la retraite
  • et le Madelin : cette alternative est réservée aux indépendants et aux professionnels libéraux. L’argent placé ne peut être récupéré avant la retraite. Et les sommes versées sur le contrat sont défiscalisées