Aujourd’hui, il est possible de trouver ou de réaliser des financements via des plateformes de crowdlending. Vous avez mis de côté une somme plus ou moins importante ? N’hésitez pas donner des crédits aux PME et aux TPE pour faire fructifier votre argent. Mais qu’est-ce que le crowdlending ?

Crowdlending : c’est quoi au juste ?

Le « crowdlending  » est également appelé prêt participatif. C’est une offre devenue très courante en France pour financer les entrepreneurs, les TPE et les PME. Le principe est simple : les particuliers prêtent de l’argent au dirigeants d’entreprise mettre en place un projet ou pour alimenter la trésorerie. Ainsi, ils deviennent des créanciers. L’avantage ? Le rendement annuel est plus intéressant que l’assurance vie et l’épargne retraite, car il peut aller jusqu’à 10% net. De la sorte, le crowdlending fait partie des meilleurs placements pour booster son épargne.

Les prêteurs et les bénéficiaires se rencontrent sur les plateformes de crowdlending sur la toile. Et le versement se fait par mois, tout comme dans les établissements bancaires, moyennant un intérêt.

Remarque : Aujourd’hui, il est possible de prêter entre 20 euros à 2 000 euros. Même si le crowdlending peut vous apporter de gros gains, n’oubliez pas que c’est aussi un placement un risque.

Quelles sont les bonnes stratégies pour booster son épargne ?

La fiabilité des plateformes est très importante. Pour éviter les arnaques, privilégiez celles qui sont immatriculées auprès de l’Orias (Registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance). De même, toutes les sociétés doivent obtenir le statut d’intermédiaire en financement participatif (IFP). Une fois que vous vous connectez sur le site, vous aurez accès à tout un panel d’offres. À vous de choisir celle qui vous convient le plus. Néanmoins, étudiez en profondeur chaque dossier afin de limiter les risques :

  • la date de création de l’entreprise : l’expérience tient un rôle prépondérant. Dde ce fait, prêtez votre argent à une firme qui a plus de 4 ans d’existence
  • le nombre de salariés : pour déterminer si la boite est sérieuse ou non
  • la compétence des dirigeants
  • le type d’activité : est-ce rentable à l’heure actuelle ?
  • le nombre d’associés : les entreprises individuelles sont plus risquées car les règnes de la société est entre les mains d’une seule personne

Enfin, n’oubliez pas de jeter un œil sur la notation attribuée par le site pour juger la fiabilité de l’entreprise.

Remarque : Il serait plus judicieux d’investir des petites sommes pour débuter. Si vous disposez d’une grosse épargne, diversifiez votre placement. Ne mettez pas tout dans le même panier ! En outre, préférez également les prêts à long terme, car la rémunération sera plus élevée. Enfin, optez pour l’entreprise qui propose le taux de remboursement élevé.

Bon à savoir !

Pour le crowdlending, toutes les démarches sont gratuites. Seuls les frais de gestion sont payants, et sont à la charge des entreprises candidates.

Sachez aussi qu’il y a un risque de ne pas récupérer les intérêts, et même le capital en cas de faillite de l’emprunteur par exemple. Donc, restez toujours vigilant.