Même si les métiers dans la gestion de patrimoine sont encore peu connus du grand public, le secteur englobe de nombreuses compétences. Mais quels sont les profils et les qualifications requis pour accéder au métier ? Faisons un petit tour d’horizon sur le sujet.

Quels sont différents métiers de la gestion de patrimoine ?

Si vous envisagez de travailler dans la gestion de patrimoine, vous avez le choix entre ces différents types de postes :

  • conseiller gestion de patrimoine ou CGP : il a pour mission de donner des conseils et de gérer le patrimoine financier et immobilier de ses clients. Mais c’est aussi un commercial. En général, il travaille en toute indépendance, ce qui lui permet d’avoir un point de vue impartial. Cependant, il peut aussi intégrer un cabinet de gestion de patrimoine comme dans le cas des conseillers de gestion de patrimoine et de placements financiers d’Althos Patrimoine, à découvrir sur www.althos-patrimoine.com/. N’hésitez pas de les contacter pour plus de conseils et d’accompagnement.
  • l’assette management : il gère les actifs dans le but de faire prospérer le patrimoine de ses clients qu’ils soient particuliers ou professionnels.
  • le conseiller dans les organismes financiers (banques ou assurances) : c’est un commercial qui doit être en mesure de proposer de bons produits appartenant à l’établissement. Ainsi, sa catalogue est plutôt limitée
  • l’ingénieur patrimonial en banque privée ou IP : son rôle consiste à gérer un portefeuille et à fournir des conseils plus pointus.
  • et le family office : il a pour fonction d’optimiser le patrimoine fiscal des clients.

Quelles sont les formations à suivre ?

Voici les différentes formations nécessaires pour accéder aux métiers de la gestion de patrimoine :

  • CGP ou gestionnaire de patrimoine immobilier, il faut être détenteur d’un master en gestion de patrimoine sanctionné par les écoles de commerce ou d’autres universités
  • conseiller dans les établissements financiers : un master Finance est obligatoire et une expérience professionnelle serait un atout
  • ingénieur patrimonial : une formation financière, notariale ou juridique est recommandée. De même, un bon sens de l’écoute et un bon sens relationnel sont également de mise
  • asset management : une grande capacité d’analyse est requise. D’ailleurs, c’est un métier très technique. Donc, un diplôme de Master Spécialisé en grandes écoles de commerce (ESSEC, HEC essentiellement) est indispensable
  • et le family office : une maîtrise des stratégies d’investissement est crucial pour accéder au métier et la détention d’un diplôme de master est exigé

Qu’en est-il des salaires et des perspectives d’avenir ?

La rémunération est très intéressante si vous envisagez de travailler dans le domaine de la gestion de patrimoine. Avec un goût du challenge et une bonne volonté de surpasser les obstacles, vous pouvez entrer facilement dans le secteur. De même, les métiers sont accessibles via une formation continue si vous souhaitez vous reconvertir !

Plus tard, il est possible de faire carrière dans d’autres départements et de gravir rapidement les échelons pour occuper des postes de responsabilité plus importants offrant un salaire plus motivant.