Pour préparer votre retraite ou pour faire fructifier votre épargne, il existe plusieurs types de placements. Mais lequel est le plus lucratif en 2018 ? Comment faire pour réussir son placement ? Quels sont les bons réflexes à adopter ? Suivez les conseils de la rédac !

Quel type de placement choisir un 2018 ?

Certes, les taux d’intérêt ne sont pas très intéressants en 2018. Le rendement de l’assurance vie, du livret A et toutes les sortes d’épargnes est réduit. Ce ne sont donc pas les meilleures solutions pour placer toutes vos économies. Toutefois, le placement dans les opérations boursières et les investissements dans les PME sont les plus lucratifs. Par exemple, achetez des titres et des actions, prêtez votre argent à des petites entreprises…

Remarque : Avec des contrats associatifs ou avec une assurance vie en ligne sans frais de versement, le placement est quand même attractif, car ils peuvent rapporter jusqu’à 2%.

En outre, il y a également les comptes à terme. Ils peuvent vous faire gagner entre 2 à 3% avec une épargne bloquée à plus de 36 mois. Les superlivrets offrent aussi des taux avantageux, autour de 1% net.

Qui plus est, vous pouvez investir dans la pierre papier via des SCPI. Le rendement annuel est de 5%. Mais pour être rentable, il faudrait prévoir un placement à long terme. Les fonds d’investissement sociaux donnent un rendement jusqu’à 10% mais c’est un placement risqué. Toutefois, cela en vaut vraiment le coup d’essayer. Enfin, il y a l’investissement immobilier. Même si le prix du mètre carré a été revu à la hausse, l’immobilier reste un bon placement. En optant pour une location meublée, votre revenu peut s’accroitre rapidement.

Que faire si les fonds manquent ?

La banque sera toujours à vos côtés pour vous donner les ressources nécessaires pour financer vos projets, à condition que vous ne soyez pas fiché dans la Banque de France. Si cela n’est pas suffisant, vous pouvez aussi solliciter de l’aide en ligne via une plateforme de Crowdfunding par exemple ou demander d’autres crédits auprès d’autres organismes financiers. Cependant, il faudrait bien étudier vos capacités de remboursement pour éviter le surendettement. Pour vous aider, vous pouvez opter pour un lissage de crédit afin de regrouper toutes les mensualités de vos crédits.

Remarque : un plan de financement déséquilibré et qui ne présente pas de garanties suffisantes ne peut pas séduire un banquier. Donc, pour mettre toutes les chances de votre côté, établissez un planning concret et réalisable.

Autres conseils

Si vous envisagez d’investir dans la bourse, passez par un courtier en ligne. Vous aurez ainsi l’opportunité de dénicher une meilleure affaire.

Pour le livret, ne vous fiez pas uniquement sur le taux affiché. Vous devez prendre en compte le taux de base qui prendra le relai à la fin de la promotion. De la sorte, nous vous conseillons de calculer le taux actuariel afin de connaître le taux réel sur douze mois. De même, considérez la règle de quinzaine. Ce qui dit les sommes versées ne commence à fructifier qu’à partir du 1e ou du 16 du mois et les sommes retirées sont prises en compte dès le 1er ou le 16 qui précèdent l’action. Donc, versez et retirez votre argent au bon moment.